Tribune de Trappes (mars 2018)


          Retrouvez ici les tribunes publiées dans le bulletin municipal de Trappes de  Luc Miserey, Véronique Brunati et Mourad Charni, conseillers municipaux de la liste Trappes à Gauche soutenue par le PCF, le Front de Gauche.

MARS 2018

TRAPPES VILLE DE PAIX !

Travaillons davantage et sous toutes ses formes, afin que le slogan s’imprègne dans la vie de tous les jours des Trappistes, à ce que chacun s’approprie encore plus, dès le plus jeune âge, les valeurs humanistes que nous souhaitons partager.

Par la culture ; la connaissance des civilisations ; la complémentarité des analyses, des initiatives et des compétences ; par l’échange, l’ouverture d’esprit et l’écoute de l’autre, nous parviendrons à enrichir notre mieux-être ensemble, chaque jour.

Tout sauf des souhaits et des voeux, juste une philosophie de vie, que chacun d’entre nous peut entretenir avec prévenance et bienveillance.

La vie difficile, que nombre d’entre nous subissent, parfois, trop souvent très difficile, c’est par la solidarité, une citoyenneté active, la fraternité, que nous pourrons la dépasser.

Ceux qui travaillent inlassablement à nous opposer, qu’ils rencontrent ce vieux dicton populaire : l’UNION FAIT LA FORCE !

Unissons nos efforts pour LA PAIX, LA JUSTICE SOCIALE, LE PROGRES SOCIAL !

TRIBUNE de TRAPPES (janvier 2018)


          Retrouvez ici les tribunes publiées dans le bulletin municipal de Trappes de  Luc Miserey, Véronique Brunati et Mourad Charni, conseillers municipaux de la liste Trappes à Gauche soutenue par le PCF, le Front de Gauche.

JANVIER 2018

Donner du sens, de la conscience, de la responsabilité, aux voeux formulés, c’est agir ensemble pour plus d’initiatives fraternelles, coopératives, solidaires.

Les actes concrets, à Trappes comme ailleurs, amplifions-les à la hauteur des besoins immenses de la jeunesse, des plus modestes, de nos aînés, de ceux qui ouvrent des perspectives constructives…

Notre société a les moyens de faire PLUS. Ceux qui la dirigent répètent « faire plus avec moins », pour justifier qu’ils font PLUS pour les financiers et MOINS pour les solidarités, les services publics, un logement digne, la santé, l’école, les transports… la justice sociale !

Chaque association qui dynamise son activité, chaque geste bienveillant, chaque acte positif, montre tous les jours, le sens de l’intérêt commun des Trappistes. Développons l’altruisme CHAQUE JOUR !


Les tribunes de Trappes


           Retrouvez ici les tribunes publiées dans le bulletin municipal de Trappes de  Luc Miserey, Véronique Brunati et Mourad Charni, conseillers municipaux de la liste Trappes à Gauche soutenue par le PCF, le Front de Gauche.

MARS 2018

TRAPPES VILLE DE PAIX !

Travaillons davantage et sous toutes ses formes, afin que le slogan s’imprègne dans la vie de tous les jours des Trappistes, à ce que chacun s’approprie encore plus, dès le plus jeune âge, les valeurs humanistes que nous souhaitons partager.

Par la culture ; la connaissance des civilisations ; la complémentarité des analyses, des initiatives et des compétences ; par l’échange, l’ouverture d’esprit et l’écoute de l’autre, nous parviendrons à enrichir notre mieux-être ensemble, chaque jour.

Tout sauf des souhaits et des voeux, juste une philosophie de vie, que chacun d’entre nous peut entretenir avec prévenance et bienveillance.

La vie difficile, que nombre d’entre nous subissent, parfois, trop souvent très difficile, c’est par la solidarité, une citoyenneté active, la fraternité, que nous pourrons la dépasser.

Ceux qui travaillent inlassablement à nous opposer, qu’ils rencontrent ce vieux dicton populaire : l’UNION FAIT LA FORCE !

Unissons nos efforts pour LA PAIX, LA JUSTICE SOCIALE, LE PROGRES SOCIAL !

JANVIER 2018

Donner du sens, de la conscience, de la responsabilité, aux voeux formulés, c’est agir ensemble pour plus d’initiatives fraternelles, coopératives, solidaires.

Les actes concrets, à Trappes comme ailleurs, amplifions-les à la hauteur des besoins immenses de la jeunesse, des plus modestes, de nos aînés, de ceux qui ouvrent des perspectives constructives…

Notre société a les moyens de faire PLUS. Ceux qui la dirigent répètent « faire plus avec moins », pour justifier qu’ils font PLUS pour les financiers et MOINS pour les solidarités, les services publics, un logement digne, la santé, l’école, les transports… la justice sociale !

Chaque association qui dynamise son activité, chaque geste bienveillant, chaque acte positif, montre tous les jours, le sens de l’intérêt commun des Trappistes. Développons l’altruisme CHAQUE JOUR !

NOVEMBRE 2017

« Trappes à gauche » était présent lors de l’appel de Grigny du 16 octobre, pour renforcer la « politique de la ville » ! Des représentants de nombreuses communes, toutes sensibilités confondues, se sont réunis pour réclamer les moyens d’une meilleure prise en considération, pour les habitants qui vivent sous le seuil de pauvreté ; pour mieux accompagner ceux qui cherchent un emploi ; pour les locataires qui veulent vivre dans la dignité, la propreté, la tranquillité publique; pour des conditions de travail dignes; pour des moyens de transports adaptés; pour la dynamisation de la vie associative…

La dette dont devrait s’occuper ce gouvernement, comme ceux d’hier, c’est la dette de civilisation, les plus riches accumulent toujours plus de richesse, en excluant toujours plus de personnes !…

Au lieu de cela, ce gouvernement contraint encore plus les collectivités territoriales, la politique de la ville, le monde associatif… Cette politique de la ville doit encore plus prendre en compte l’humain, les individus, chacun est la seule richesse qui mérite d’être accompagnée… Que chaque citoyen participe à ce combat légitime, Trappes à gauche est de ce combat.

 

SEPTEMBRE 2017

Les Trappistes doivent faire des efforts, les Français doivent faire des efforts, les collectivités territoriales, donc la ville de Trappes doit faire des efforts, tous les gouvernements qui se succèdent depuis des décennies répètent la même chose ! Pourquoi, pour qui, comment ?

Pourquoi les déficits, la dette, ne sont pas payés proportionnellement par ceux qui bénéficient de tant d’exonérations de charges ? Pour qu’ils créent 1 million d’emplois ? Nous avons déjà entendu l’argument.

Pour qui le CAC40 fait-il autant de bénéfices ? Comment la méthode Coué fait-elle encore autant d’effet ?

Pourquoi les minoritaires exprimés, les majoritaires qui s’abstiennent ne s’unissent-ils pas ? Comment mieux réunir les solidarités, les coopérations, les perspectives constructives ? Pour qui l’espoir, pour qui les manipulations, pour qui la lucidité du progrès social, contre le libéralisme financier, pour la justice et la paix…

La rentrée à Trappes comme ailleurs sera ce que NOUS la ferons, d’espérances en concrète JUSTICE SOCIALE !

 


18 mai 2017: Conseil Communautaire de Saint-Quentin-en-Yvelines. Pourquoi Luc MISEREY, élu PCF-Front de Gauche, a-t-il voté CONTRE la délibération: « Définition des Intérêts Communautaires » ?


Explication de vote: cliquez sur le lien ci-dessous

Agglo 18 mai 2017

COMMUNIQUÉ du collectif «Pour une gestion publique de l’eau à SQY»


Le 21 septembre 2016, le collectif ‘’Pour une gestion publique de l’eau à SQY’’ a été créé à l’initiative des huit organisations*: MPT, PCF, Autre Monde, SQYeT, EELV, EPE, Attac 78 sud et PG.

Les principes, les objectifs et les moyens du collectif sont présentés ci-dessous.

Continuer la lecture de COMMUNIQUÉ du collectif «Pour une gestion publique de l’eau à SQY»

Lettre-pétition


Compo_gouttesMonsieur le Président de l’Agglomération de Saint-Quentin- en-Yvelines,

L’eau et l’assainissement sont de la compétence obligatoire de l’Agglomération de SQY. Vous n’ignorez pas que les prix du m3 d’eau et des abonnements sont des plus disparates suivant les Communes, voire les quartiers. Cette situation est contraire aux valeurs de notre République (Liberté, Egalité, Fraternité), auxquelles j’ajouterai Solidarité.

 le 30/11/2017: 779 signatures de SQY dont 412 d’ ELANCOURT

Continuer la lecture de Lettre-pétition