C’EST LA LUTTE….FISCALE!!!


QUI A ECRIT ? (réponse fin d’article):

‘’ On est en train de châtier la Terre, les peuples et les personnes de façon presque sauvage. Et derrière tant de douleur, tant de mort et de destruction, se sent l’odeur de ce que l’un des premiers théologiens de l’Eglise, Basile de Césarée, appelait ‘’ le fumier du diable ‘’, l’ambition sans retenue de l’argent qui commande. Voilà le fumier du diable. Le service du bien commun est relégué à l’arrière-plan. Quand le capital est érigé en idole et commande toutes les options des êtres humains, quand l’avidité pour l’argent oriente tout le système socio-économique, cela ruine la société, condamne l’homme, le transforme en esclave, détruit la fraternité entre les hommes, oppose les peuples les uns aux autres, et comme nous le voyons, met même en danger notre maison commune. Notre sœur et mère la Terre….

La première tâche est de mettre l’économie au service des peuples : les êtres humains et la nature ne doivent pas être au service de l’argent. Disons NON à une économie d’exclusion et d’injustice où l’argent règne au lieu de servir. Cette économie tue. Cette économie exclut. Cette économie détruit la Mère Terre….

L’avenir de l’humanité n’est pas uniquement entre les mains des grands dirigeants, des grandes puissances et des élites. Il est fondamentalement dans les mains des peuples ; dans leur capacité à s’organiser et aussi dans vos mains qui arrosent avec humilité et conviction ce processus de changement.’’

UN CONSTAT:
Huit personnes sur la planète détiennent autant de richesse que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. Il est indécent que tant de richesses soient concentrées dans les mains d’une si infime minorité, quand on sait qu’une personne sur dix dans le monde vit avec moins de 2 dollars par jour. Le rapport de l’ONG OXFAM ‘’Une économie au service des 99%’’, dévoile’’ comment les grandes entreprises et les individus les plus riches exacerbent les inégalités, en exploitant un système économique défaillant, en éludant l’impôt, en réduisant les salaires et en maximisant les revenus des actionnaires’’. ’’Les entreprises optimisent leurs bénéfices, notamment en allégeant le plus possible leur charge fiscale, privant ainsi les Etats des ressources essentielles pour financer les politiques et les services nécessaires pour réduire les inégalités’’.Evasion, optimisation fiscale et fraude font perdre chaque année entre 60 et 100 milliards d’euro au budget de la France et plus de 1000 milliards en Europe. Conséquences de la lutte molle de nos gouvernements, l’école, la culture, l’hôpital, la justice, les équipements publics, les collectivités perdent les moyens pour répondre aux besoins des citoyens. Cette austérité qui mine l’Etat gangrène la Démocratie, aggrave les inégalités et ouvre la porte aux reculs de Civilisations et à la barbarie.

L’an dernier, l’ONG Oxfam avait déjà dénoncé que le patrimoine cumulé des 1% les plus riches du monde avait dépassé en 2015 celui des 99% restants, avec un an d’avance sur les prévisions !

En France, selon l’étude, 21 milliardaires possédaient autant que les 40% les plus pauvres de la population française en 2016 (plus de 25 millions de personnes)

QUE FAIRE, NOS PROPOSITIONS

Il s’agit de prendre le pouvoir sur la finance et de partager les richesses prélevées sur le travail de tou-tes-s. Dans ce cadre, agir contre la fraude et pour la justice fiscale est primordial.

  • L’organisation d’une COP fiscale pour lutter contre la fraude et l’évasion fiscale (à l’image de la COP 21 sur le climat et l’environnement) où nous défendrons :
    • L’adoption d’une méthode adaptée de convergence fiscale en Europe pour réduire le poids des impôts indirects (TVA) et rendre plus justes les impôts directs (Revenus et Sociétés)
    • Créer un Fond Fiscal Mondial chargé de travailler à la convergence fiscale mondiale et de lutter contre le dumping fiscal international.
  • En France, donner les moyens nécessaires à la justice financière par la suppression du ‘’verrou’’ de Bercy (monopole exercé par le Ministre du budget sur les décisions de poursuites judiciaires en matière de fraude fiscale)
  • Réforme de l’ISF, réforme de l’Impôt sur le Revenu pour imposer de façon identique les revenus du travail et du capital. La CSG devra disparaitre progressivement avec l’entrée en vigueur du financement de la protection sociale assis sur toute la valeur ajoutée des entreprises
  • Réforme de la fiscalité locale des personnes, notamment en plafonnant la taxe d’habitation en fonction de la situation économique des familles

REPONSE:

L’auteur n’est pas Karl Marx, c’est le Pape François à Santa Cruz de la Sierra (Bolivie) le 9 juillet 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s